Comment choisir sa ceinture lombaire quand on a mal au dos ?

Aujourd’hui, 4 personnes sur 5 souffrent des douleurs au dos. Soit à cause de leur boulot, soit pour plusieurs autres raisons. Et pour venir à bout de ce phénomène, la ceinture lombaire est devenue la méthode la plus utilisée. Elle s’utilise à titre préventif et à titre curatif contre les douleurs lombaires et autres.

Que le mal soit chronique ou non, c’est un moyen très efficace de corriger le problème. Mais comment choisir ce dispositif lorsqu’il s’agit d’une douleur de dos.

Comment choisir sa ceinture lombaire ?

En effet, trois principaux critères sont à considérer dans le choix de la ceinture lombaire pour une douleur de dos.

  • Votre tour de taille: la ceinture lombaire doit être conforme à votre tour de taille sans être trop serré, encore moins trop lâche. Chaque ceinture lombaire est conçue en fonction de la morphologie de chaque individu.
  • L’intensité de la douleur: le choix prend également en compte le degré du mal de dos dont vous souffrez. Est-ce un mal chronique ou temporaire ? Ainsi, une ceinture à port permanent est idéale pour les douleurs de dos constantes pendant que pour les douleurs qui ressurgissent fréquemment, la ceinture lombaire à port intermittent est la plus conseillée.
  • Votre activité physique : une ceinture lombaire destinée à un usage simple comme pour le bureau n’est pas pareille à une ceinture lombaire destinée aux sportifs.

Les différents types de ceintures lombaires

Il existe trois types de ceintures lombaires en fonction de la douleur :

  • La ceinture lombaire souple: elle contribue à la relaxation des articulations du dos et permet de limiter les mouvements du corps durant une activité physique. C’est le correcteur de posture le plus conseillé pour le traitement des lombalgies et de douleurs du rachis sans inflammation.
  • La ceinture lombaire de maintien : elle se choisit en fonction de la taille du porteur. Elle est indiquée dans le traitement des douleurs des articulations, du rachis et des dommages osseux. C’est une ceinture qui s’obtient sur ordonnance médicale et possède une posologie d’utilisation donnée en fonction de l’intensité du mal.
  • La ceinture de maintien et d’immobilisation lombaire : elle combat les douleurs pathologiques du rachis qui sont parfois source de dommages, permet de traiter l’ostéoporose et diminue la cyphose. Outre cela, elle peut être utilisée en tant que corset pour la prévention des douleurs pouvant survenir durant des travaux risqués.