Quelques types de toiture à opter pour une maison écologique ?

La toiture constitue un élément essentiel de la construction d’une maison. Celle-ci permet de protéger l’intérieur contre les agressions extérieures ainsi que l’humidité. Généralement, elle est supportée par une charpente et ses principales qualités recherchées sont l’étanchéité, l’esthétique, écoulement des eaux pluviales, la résistance mécanique et la durabilité. En effet, cette dernière a été la priorité numéro un dans le secteur de la construction, c’est-à-dire la durabilité qui va de pair avec l’écologie. Bref, l’isolation est donc prioritaire lorsqu’il s’agit d’économiser l’énergie.

Toit végétal : la tendance écologique

La toiture végétale représente une excellente solution d’isolation thermique qui permet de réduire la variation de température jusqu’à moins de 40%. Celle-ci assure la protection sur l’étanchéité par les matériaux imperméabilisants qui résistent plus longtemps à l’abri des ultraviolets et du rayonnement solaire. De plus, la toiture végétale produit le dioxygène et diminue ainsi le gaz à effet de serre. L’avantage de cette toiture végétale est de redonner la surface empruntée en une surface écologique puisqu’elle offre un lieu d’accueil et de la nourriture aux oiseaux. En outre, toutes les substances utilisées permettent de filtrer les eaux pluviales ce qui favorise la régulation des débits hydriques. Par contre, la plantation nécessite évidemment beaucoup d’entretien. Ainsi, certains végétaux demandent un système d’arrosage en période sèche et chaude. Le plus grand inconvénient d’un toit végétal semble sans doute son accès plutôt difficile. Cela devient très problématique lorsqu’une affaire à une fuite ou fissure apparait. Leur détection sous la couche de substrat épaisse parait un travail de professionnel qui coute souvent cher.

Toit composite : économie d’argent et d’énergie

La toiture composite est l’alternative légère aux produits de toiture traditionnels tels que les bardeaux d’asphalte, les bardeaux de bois, les ardoises naturelles et de ciment ou de tuiles d’argile. Elle peut être faite pour ressembler à tout autre matériau de couverture comme des bardeaux de bois, de tuiles d’ardoise et de Barrel. La tuile composite possède de nombreuses qualités idéales dans la construction de toiture. Elle est écologique puisqu’elle semble fabriquée en matériaux 100 % recyclés. Ainsi, celle-ci parait produite sans émission de gaz à effet de serre. De plus, la toiture composite n’a pas besoin d’entretien et résiste aux intempéries, également aux insectes. Par contre, l’installation se fait relativement longue et le matériau est difficilement recyclable.

Toit métal : un investissement écologique et à long terme

Il existe plusieurs matériaux possibles lorsque l’on parle d’une toiture en métal. Les avantages de ce type de toit ont pour trait commun : la longévité. Il possède une très longue durée de vie utile et ce type de toiture semble recyclable à 100 %. Ce qui fait ce type de revêtement de toit un choix bien recommandé par une entreprise couverture. Il ne demande aucun entretien, en plus, les produits de revêtement de toiture en métal offre un excellent rapport qualité et prix qui ajoute de la valeur à la maison. Cette toiture est résistante au feu et aux vents forts. Elle est ultra légère et ne retient pas la neige tout en restant très rigide. Par contre, le plus grand inconvénient est le coût initial de la toiture métallique, car il est équivalent de celui des autres matériaux. Certaines finitions de toitures en métal brossées peuvent se détacher, et devenir mates ou se décolorer. Enfin, avec les progrès techniques actuels dans ce domaine, une entreprise des travaux de zinguerie ou un expert en isolation peut parfaitement proposer des traitements contre ces inconvénients secondaires.