Comment faire du wireframe d’application web ?

Il est très intéressant de se lancer dans la création web. Cette création nécessite un travail structuré et ordonné. On parlera tous des designs, du contenu ou encore mieux des fonctions mais il y a le wireframe qui doit précéder tous cela. Le wireframe s’identifie comme étant une étape importante de la création web. En effet il présente de nombreux atouts et est fait suivant tout un processus.

Définition d’un wireframe

D’abord le wireframe vous permet de poser vos idées et ensuite de les partager. Mais au-delà que ça il favorise un gain de temps précieux pendant la création du site. Il s’agit d’une maquette qui sert à mettre en place l’architecture d’interface web, d’applications mobiles et autres. Au cours de votre projet web, vous devez vous demander comment se fera l’interaction entre l’application web et les utilisateurs. Là est toute l’importance du wireframe. Vous ne pouvez pas écarter le wireframe durant votre création web au risque d’échouer. Pour faire du wireframe, vous pouvez vous servir de plusieurs logiciels qui vous sont proposés. En utilisant Sympli par exemple, vous vous assurez de la bonne mise en place des moquettes fonctionnelles.

Les étapes à suivre pour réaliser un wireframe

• Trouver des sources d’inspiration

Avant de vous lancer dans votre projet, il vous sera vraiment bénéfique des faire des recherches sur internet pour y trouver des sources d’inspiration. Sachez que les meilleures références sont en anglais. Vous pouvez ainsi faire recours à Wireframes Linowski par exemple. Des exemples de maquettes vous y sont présentés ainsi des approches concernant le wireframe qui vous seront très utiles. De plus installez Wirify qui vous permettra de visualiser la version marquetée des sites que vous parcourez.

• Découpez votre page en différentes zones

La majorité des sites sont découpés en trois zones au moins

Le header : Il s’agit de l’en tête figurant sur toutes les pages, qui favorise l’identification du site, et présentant souvent le logo de l’entreprise.

Le body : C’est le corps de la page. Il est soit séparé en différents niveaux de lecture en ce qui concerne les pages à dérouler soit en plusieurs colonnes.

Le footer : Il s’agit du pied de page qui fait état d’informations moins intéressantes. Mais toutefois, on y retrouve le menu de navigation ainsi que les liens vers les réseaux sociaux.

• Choisissez votre outil

La réalisation de votre maquette peut se faire grâce à différents outils

Balsamiq : Il présente un aspect de croquis très populaire ainsi qu’une large bibliothèque de composants dans laquelle vous pouvez piocher. Vous pouvez vous en servir sur tous les systèmes d’exploitation, étant en ligne ou déconnecté.

InVision : Ceci est tout d’abord un outil gratuit. Il sert à prototyper ainsi qu’à recevoir des réponses détaillées des clients ou de vos collaborateurs.

Les éléments à inclure dans votre wireframe

Certes le wireframe est constitué de blocs, mais il vous devez définir le contenu de ces derniers. Il s’agit en effet d’où positionner les appels à l’action ainsi que les liens conduisant aux réseaux sociaux. En plus, de comment sera le menu ou les informations qui seront répétées sur les pages ou encore la position de la barre de recherche interne. Vous pouvez adopter les conventions pour l’organisation d’une page ou pas, suivant le profil des utilisateurs. Mais sachez bien qu’un visiteur qui se perd sur une page perd également confiance en l’entreprise qui y est présentée.